Les César, ce n’est pas du cinéma mais de la télé

Lundi 27 février 2017

Suite à une gastro, cet article devait initialement s’appeler «On a regardé les César et les Oscars sous Smecta», mais comme le traitement est plutôt efficace (alors que totalement indisponible dans les pays anglo-saxons, sachez-le si vous cherchez une idée de business) et sans effets secondaires, on a opté pour autre chose. On avait aussi des scrupules à parler cinéma alors qu’on n’a pas vu la moitié (ni même le quart) des films en compétition ; il faut dire que les cérémonies de remises de prix cinématographiques de 2017 célèbrent les films de 2016, année mortifère et peu excitante au cinéma comme ailleurs... mais on s’est souvenu que les César, comme les Oscars, ce n’est pas du cinéma mais de la télé, et par conséquent tout ce dont nous avions besoin, c’était de la mauvaise foi.

3

Beatmaker, le plus beau métier du monde ?

Jeudi 16 février 2017

À défaut de faire les gros titres de la presse, Mani Deiz, Oster Lapwass, La Fine Équipe, Ozhora Miyagi, Myth Sizer et des tas d’autres producteurs de hip-hop français affichent depuis quelques années une forme étincelante, et font le bonheur de ceux qui préfèrent demain à hier, l'expérimentation et l'originalité à la redite et à la facilité. Mais comment vivent-ils ce manque de reconnaissance ? Pis, comment survivent-ils au sein de ce milieu toujours plus concurrentiel et visiblement de moins en moins bien rémunéré ? Réponse sous forme d’enquête auprès de quelques-uns de ces artisans du son.

1



La loi du Silencio

Jeudi 02 février 2017

Les dirigeants du Salò, des Nuits Fauves, du Wanderlust et du classieux Silencio étaient piqués à l’orgueil par Julien Courbet l’été dernier. Pour cause : le club dessiné par Lynch tournerait en évitant de payer les petits prestataires. En rencontrant les acteurs de l’affaire, l’histoire prend un tour de David contre le David Lynch Club dans un pays plus imaginaire que Mulholland Drive.

24

«Post-Truth» : bienvenue dans l’Âge d’Or du bullshit

Mardi 10 janvier 2017

Le Brexit et Trump ont triomphé en s’appuyant sur des monceaux de mensonges, d’infos fantaisistes, d’insinuations, de théories complotistes, de rumeurs et de «feelings over facts». Le rédacteur en chef de Breitbart (qui ne s’encombre jamais de fact-checking) est désormais Premier conseiller du Président, et le vénérable Oxford Dictionnary a élu «post-truth» comme son mot de l’année 2016. À quelques jours de la prise de fonction d’un président qui illustre mieux que Serge Benamou La vérité si je mens, il est important de remettre les pendules à l’heure et de poser la seule bonne question : aurions-nous intégré l’Âge d’Or du bullshit ?

3