Que sont devenues les stars de l’eurodance ?

Jeudi 07 septembre 2017

La relation que l'on entretient avec l'eurodance est à la fois très simple et très compliquée. Globalement, on peut dire que l'on s'est déjà tous éclaté à danser sur les tubes composés par les vedettes du genre : Haddaway, Vengaboys ou même Gala. En revanche, on peut tous affirmer (en tout cas, je l'espère) que ce genre musical correspond bel et bien à ce que les années 1990 ont pu produire de plus kitsch, à égalité avec les jeans XXL, les tubes interprétés par les joueurs de foot et Céline Dion. Ça n’a pas empêché certains de ses artistes de vivre de leur musique jusqu’à aujourd’hui. Pour d’autres, la majorité d’entre eux sans doute, le destin s’est toutefois révélé plus cruel. Mais il faut dire qu’ils l’avaient bien cherché.

3

Le rap est-il nostalgique de la mixtape ?

Jeudi 31 août 2017

Souvent décrite comme artisanale ou comme une alternative aux maisons de disques, la mixtape, si elle n’est plus réservée aux DJ's ni destinée à immortaliser les block parties, n'en reste pas moins omniprésente au sein du paysage hip-hop mondial. Mieux, elle semble plus que jamais capable d’éclipser la sortie d’albums officiels et donc d’inciter une multitude de rappeurs, plus ou moins jeunes, à se (re)lancer via ce format. Ces dernières années, Migos, ILoveMakonnen, Kodak Black ou encore PNL se sont ainsi servi de la mixtape comme d’un exercice libératoire. Par simple nostalgie pour un format au cœur de l’histoire du rap, pour paraphraser le titre d’un livre tout juste sorti, ou simplement par volonté de contourner les règles, de produire rapidement et de balancer le tout sur le web ? Brain a mené l’enquête. 

0


Salim Saab - L'oeil et le mic du hip-hop à Beyrouth

Mercredi 26 juillet 2017

La culture urbaine veut s'inviter au Liban. Dans la capitale, les sons de beatboxing et les couplets des rappeurs résonnent encore comme timides. Pas de vrais labels de rap, aucun festival sérieux de hip-hop, les artistes sont en quête de reconnaissance. Mais certains bouillonnent d'idées pour faire bouger la tête de Beyrouth. C'est ce qu'a tenu à mettre en lumière Salim Saab, aka “Royal S”, en nous faisant plonger en plein milieu underground avec son documentaire Beyrouth Street. Hip-hop au Liban.

1

Les Biches, festival artisanal

Lundi 24 juillet 2017

C'est toujours émouvant de voir un festival faire ses premiers pas. On a beau ne pas aimer les enfants, on ne peut s'éviter de comparer «Les Biches» à un bambin en couche-culotte qui porte un regard vainqueur vers l'horizon. Un horizon plutôt prometteur après le déroulement de cette deuxième édition, dont voici le report.

2

Touche pas à mon Dorcel : Contre l’interdiction de l’affichage des magazines X

Jeudi 20 juillet 2017

Va-t-il y avoir une «feminist sex wars» en France ? Dans les années 80 aux États-Unis, des débats animés dans la presse, à la télévision et dans l’édition ont opposé des féministes dites «pro-sexe», qui envisagent la prostitution, aux côtés de la pornographie, comme un travail du sexe, aux féministes abolitionnistes, pour qui l’une comme l’autre correspondent à un esclavage érotisant la domination masculine. Trente six ans plus tard, en 2016, en France, a été votée la loi de pénalisation de clients de prostituées, suivant la volonté des associations françaises abolitionnistes. 

19