Mix exclu par Christine

Vendredi 17 février 2017

Aujourd’hui est un grand jour pour Christine de Rouen. Non, pas celle de «3615 rencontre des filles matures dans ta région». Christine, un GROUPE de deux jeunes HOMMES de Rouen, qui vient tout juste de sortir son premier album, Atom From Heart (poke Pink Floyd). Après 6 ans de dur labeur, deux EP et nombre de concerts derrière elle, Christine n’a pas chômé et peut se permettre de sabrer le champagne - on laisse le mousseux aux releases de moyens-formats. Pour célébrer tout ça, elle nous a envoyé un mix de ses influences, entre Siriusmo, John Carpenter, Gesaffelstein et Mr Oizo, bande-son d’un film qui sentirait le cambouis, le gras, le sale, et qui ferait danser les gens à capuche la tête vers le sol.

0

Beatmaker, le plus beau métier du monde ?

Jeudi 16 février 2017

À défaut de faire les gros titres de la presse, Mani Deiz, Oster Lapwass, La Fine Équipe, Ozhora Miyagi, Myth Sizer et des tas d’autres producteurs de hip-hop français affichent depuis quelques années une forme étincelante, et font le bonheur de ceux qui préfèrent demain à hier, l'expérimentation et l'originalité à la redite et à la facilité. Mais comment vivent-ils ce manque de reconnaissance ? Pis, comment survivent-ils au sein de ce milieu toujours plus concurrentiel et visiblement de moins en moins bien rémunéré ? Réponse sous forme d’enquête auprès de quelques-uns de ces artisans du son.

1


Mathieu Ortlieb – Ses années Strip-Tease

Mercredi 15 février 2017

Diffusée de 1985 à 2012, Strip-Tease reste certainement l'une des émissions de télévision les plus fascinantes de ces trente dernières années, avec des sujets autour de fans de tuning, de catcheurs à l’humour graveleux ou de familles aussi hilarantes que gênantes. Mathieu Ortlieb, lui, n'est arrivé qu'en 1994, deux ans après l'apparition de "L'émission qui vous déshabille" sur France 3. Jusqu’en 2005, il fait malgré tout partie du noyau dur, celui qui réalise un tas d’épisodes devenus cultes avec le temps. Sans doute conscient de cette passion de plus en plus prononcée, le Français a ainsi eu l’idée de revenir sur les coulisses de Strip-Tease dans un livre, Mes plus belges années, riche en anecdotes. Pour Brain, il en évoque quelques-unes.

1

Big John - La nuit lui appartient

Mardi 14 février 2017

Que ce soit au Baron, dans les boîtes les plus branchées de Cannes ou de Paris, sa silhouette massive a longtemps été associée au monde de la nuit. D’ailleurs, même lorsque celui que l’on surnomme Big John se fait écrivain (Big John de Paname), c’est pour mieux revenir sur les histoires cocasses, hilarantes ou absurdes qu’il a eu à gérer en tant que physio. Il était donc grand temps d’aller papoter avec cet ancien videur qui porte un regard lucide et réfléchi sur le monde de la nuit. Ses mots-clés à lui : respect, patience, embarras face aux bisbilles de couple et, forcément, le fameux «ça va pas être possible».

2

Playlist Santoré

Lundi 13 février 2017

Les enfants ne servent à rien ? Pas pour Santoré. Antoine et Mathieu Gouny, deux frères français d'une vingtaine d'années, revendiquent dans leur musique la naïveté des gamins en bas-âge. Plus qu’un thème sur un ou deux morceaux, c’est le projet entier, clips, pochette et paroles à l’appui, qui est dévoué à la cause des gosses encore innocents, peu salis par cette chienne de vie. Que vous soyez plutôt passion sport ou passion ménage, Santoré vous ont préparé la playlist qui suit.

0