Foutraque et déjanté.

Explication de texte - I Will Survive, par Gloria Gaynor

Dimanche 15 juillet 2018

maxresdefaultHymne autodécrété du mondial 98 dont le refrain entêtant se répand dans les rues comme une traînée de poudre à l’heure où la France vient de remporter une nouvelle finale de Coupe du monde, I Will Survive (Je survivrai, en français) n’est pas un air de circonstance. Car sous l’apparence d’une chanson de la déception amoureuse, de la renaissance et de l’affirmation de soi, ce texte à la puissance rare évoque bien en sous-texte la Coupe du monde en tant que telle, les émotions constrastées qu’elle suscite et ses contradictions inhérentes.

Lire la suite >
0
Par Thomas Gayet


Kali Uchis – Pin-up d’un autre temps

Samedi 14 juillet 2018

kalivig

Interviewer Kali Uchis est une drôle d’expérience : c’est discuter avec une jeune fille plus maquillée qu’une pin-up en couverture d'un vieux numéro de Playboy ; c’est se prendre pour un psy un peu mateur quand on la voit s’allonger en petite tenue, le bustier bien ouvert sur la poitrine, pour répondre à nos questions ; c’est la sensation de rencontrer une diva hyper-attentive à la forme de ses cheveux, de ses ongles et de ce qui peut bien se passer sur son téléphone. On a parfois l’impression d’échanger avec une jeune Mariah Carey (la folie similaire, l’égo en moins), mais ça n’empêche pas Kali Uchis de se livrer avec beaucoup de sincérité et d’énergie à chacune de ses réponses. Qui abordent aussi bien son enfance en Colombie et son goût pour le vintage que l’influence du reggaeton dans la musique populaire actuelle ou les conseils parfois trop complexes de Damon Albarn.

Lire la suite >
1
Par Maxime Delcourt


Ghostbusters IRL

Vendredi 13 juillet 2018

A l’heure actuelle, croire ou non aux fantômes fait partie des sujets qui divisent le plus avec la politique, l’existence des extraterrestres et l’endroit où Elvis Presley et Michael Jackson se dorent la pilule en simulant leur mort. Avec la sécularisation progressive des sociétés, les exorcistes et autres magiciens ont été remplacés par des “chasseurs de fantômes” armés d’équipement spécialisé censé fournir les preuves de l'existence de phénomènes paranormaux - pas de proton-pack comme dans Ghostbusters, mais des détecteur de champs électromagnétiques, des caméras infrarouges et la “spirit box” qui parcourt les ondes radios et fait entendre des voix dans le bruit blanc. Aux Etats-Unis, ces bonhommes ont pignon sur rue avec des émissions télé comme Ghost Hunters ou Ghost Adventures, où l’on peut voir des équipes s’enfermer dans des lieux dits hantés pour traquer les indices de la présence de spectres - en poussant des “Oh my gooood” ou “dude!”, dès qu’une ombre apparaît sur un mur. Si vous cherchez un nouveau jeu à boire pour meubler vos apéros, il existe d’ailleurs un Bingo avec leurs exclamations. En France, la pratique se démocratise via les Internets. Les Youtubeurs Hénix et Nat de la chaîne "Rencontres paranormales", suivie par plus de 14 000 abonnés, passent la plupart de leur temps libre à traquer les fantômes. La ouèb émission TARGO les a suivis lors d’une de leur “enquête” dans la maison Forte de Reignac, dans le Sud-Ouest de la France, sur les traces d'un duc moyenâgeux. Brr..

(Source, Source)

0

Beauregard Épisode II : Les Bulots contre-attaquent

Vendredi 13 juillet 2018

beauregard

Il y a exactement un an, nos envoyées spéciales rentraient du festival de Beauregard avec dans les yeux une très grande quantité d’étoiles et au moins autant de bulots dans le bide, leur escarcelle pleine de petites instagrameries toutes plus consternantes les unes que les autres. Le weekend dernier, elles remettaient le couvert pour la 10ème édition de cette réjouissante sauterie musicale, gastronomique et surtout normande. Sont-elles parvenues cette année à faire pire que leur lamentable interview de Vald ? Ont-elles écouté un peu plus de concerts et bâfré un peu moins de pâté de crabe ? Ont-elles profité du jacuzzi en compagnie de Julien Clerc ? En un mot comme en cent : le YOLO était-il au rendez-vous ? Vous le saurez en cliquant sur « Lire la suite » (contenu réservé aux abonnés).

Lire la suite >
0