paul11Raconte-nous ton parcours artistique. Tu viens d’où ?
Paul Paetzel : Mon nom est Paul Paetzel, je suis né à Berlin et j’ai grandi dans le quartier de Moabit. J’ai étudié l’illustration à l’Université des Arts (Universität der Künste) de Berlin dans la classe du professeur Henning Wagenbreth. En 2008, j’ai fondé la maison d’édition Biografiktion avec deux amis de la fac, Ana Albero et Till Hafenbrak. On a publié des revues, des tirages limités et des posters ensemble. C’est au sein de ce collectif que sont parus entre autres Biografiktion (une revue en trois numéros qui racontait des histoires fictives autour de personnes célèbres), Human News (des illustrations et des comics, également en trois numéros) et THE SHOKAKI, de Till Hafenbrak et moi-même, dont il n’y a eu qu’un seul numéro. Une intégrale de nos fanzines communs a été publiée en 2013 chez Nobrow.
Parmi les choses que j’ai faites de mon côté, il y a Bela Lugosi, KEY-MAN, ZUSE Z4, Das Kaufhaus (Le grand magasin, ndlr), Die Geschichte von Rudolf (L’histoire de Rudolf), Mein Freund Seb 1+2 (Mon ami Seb 1+2), Schurkensalat (Salade de malfrats) et Rudolf schaut sich die Welt an (Rudolf regarde le monde).
J’essaye en permanence de faire apparaitre dans mes travaux des choses et des expériences que j’ai vécues. Parfois, je les raconte telles quelles et je fais vivre ces fictions autobiographiques par mon alter ego Rudolf, et parfois, ce ne sont que des émotions que je prends en note, et qui se transposent dans des histoires souvent fantastiques, dans des univers parallèles. J’y montre toutes sortes de peurs, des personnages qui font la courses sous la pression du temps, des monstres sortis de l’inconscient, des fantasmes qui peuvent déborder dans tous les sens.

Qu’est-ce que tu aimais dessiner quand tu étais petit ? Est-ce que tu as encore quelques-uns de ces dessins ?
J’aimais bien dessiner ce que je voyais dans les comics et les BD's, ou dans les jeux vidéos auxquels je jouais. Lucky Luke, Mortal Kombat, X-Men, Batman, Zelda, tout ça…

Childrens_drawing1

Childrens_drawing2

Childrens_drawing3

children

Quelles ont été tes influences visuelles les plus marquantes ?
L’éclipse solaire du 11 août 1999 ; le paysage autour de la Mer Morte ; les premières images pornographiques qu’un pote m’avait montrées sur son PC ; la vue par les fenêtres des chambres dans lesquelles j’ai vécu ; les stands de marchés aux puces pleins de figurines articulées ; le blanc trop blanc des montagnes en hiver ; l’éclairage public la nuit.

As-tu des exemples de travaux antérieurs, d’une époque où tu n’avais pas encore trouvé ton style actuel, peut-être avec d’autres médiums ?

old_style1

old_style2

old_style3

À quoi ressemble le paysage imaginaire dans lequel tu te situes actuellement ?
Ce sont souvent des déserts avec de hautes montagnes, ou les toits d’immenses gratte-ciels, ou des constructions gigantesques en acier.

Qu’est-ce que tu feras quand l’apocalypse des zombies frappera Berlin ?
J’essayerai d’embarquer le plus de conserves possibles au supermarché, mais au cours de mon expédition, je me retrouverai acculé puis mordu par les zombies. Je passerais donc probablement une grande partie de cette apocalypse à être moi-même un zombie.

À quoi ressemble ton futur ?
Mais enfin, je vis déjà dans le futur.

paul1

paul2

paul3

paul4

paul5

paul7

paul8

paul9

paul10

paul12

paul13

++ Les comptes Flickr et Instagram de Paul.