Arnav Kapur, étudiant au MIT, a développé un système lui permettant de surfer sur Internet avec son cerveau. Les réponses Google lui parviennent grâce à des vibrations dans son crâne et dans son oreille interne. Le futur, on n'avait pas signé pour ça.