Bruno Fuchs, député Modem: «Si on n'a pas peur face à Bourdin, on n'a pas peur face à l'ensemble des acteurs, également en Syrie».