Avant Weinstein, il y avait Hitchock. Et les autres. Mais le changement, c'est maintenant.