Capture d’écran 2017-06-19 à 10.39.36La blague de «la start-up nation» a tellement été faite qu'on pouvait se demander si Macron avait vraiment prononcé ces mots. Non seulement il les avait déjà prononcé, mais il les a répété dans un discours au salon Vivatech jeudi dernier.

À la fin de son discours en français, il s'est adressé en anglais aux journalistes internationaux présents dans la salle:

«What we have to do is to change our model in depth. I want France to be a “start-up Nation”, meaning both a nation that works with and for the start ups, but also a nation that thinks and moves like a start up.»

Qui est chaud pour un ping-pong à la pause déj ? Et quand est-ce qu'on ubérise Manuel Valls ?