ppr temoignage chrétien macron22

Dans cet édito paru sur le site de "L'Observateur chrétien, l'auteur ci-dessus revient sur la terrible élection d'Emmanuel Macron, mangeur de foetus humains à ses heures perdues : "Il me semble que le péché sexuel est un géant spirituel à abattre en France et en voyant les résultats des élections présidentielles, j’ai compris que le pays n’était pas désireux de sortir de l’esclavage."

Après s'être défendu de tout jugement, David Houstin liste les raisons pour lesquelles le puissant lobby LGBT va bientôt diriger le pays : "Que dire de l’homosexualité ou du transgendérisme que le Président Macron va promouvoir dans les cinq prochaines années ? En effet, sur le site officiel de sa campagne électorale, celui-ci déclarait dans une lettre ouverte  : « Je mènerai une lutte intraitable contre la haine envers les LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres ou transsexuels et intersexes) »." Quand contrer la haine est apparenté à de la promotion, il est peut-être temps de déménager en Tchétchénie, où l'on sera forcément plus à son aise.

"Le problème c’est que les gens de ce monde sont incapables de faire la distinction entre la haine du péché, qui devrait exister chez chaque chrétien, et la haine du pécheur qui elle, ne doit pas exister. On le répète : déclarer que l’homosexualité est un mal ne signifie en rien que nous sommes homophobes", continue notre ami, avant de s'attaquer au fléau du porno. "Bref, le péché sexuel, déjà bien implanté dans notre pays, compte y rester. Chrétiens, nous devons nous préparer à une persécution sans précédents si nous souhaitons défendre les valeurs chrétiennes durant ce quinquennat !"

Puis l'auteur appelle à prier pour Macron tout en défendant la chrétienté aux prochaines législatives, avant de caler un petit post-scriptum à ses "amis" gays : " Tu es gay et tu as lu ce message ? Sache que je t’aime !"