Superbe "fake news" de Fillon, qui a répété vendredi qu'il y avait bien eu d'autres attaques terroristes jeudi soir dans Paris. Aucun rapport de police ne va dans ce sens, écrit Le Monde.

Dans la post-vérité de Fillon, les emplois fictifs existent vraiment, on ne rend jamais l'argent et les médias gauchistes refusent de parler de la vague d'attentats qui sévit dans Paris.