Huppert, c'est Isabelle Huppert enfermée et filmée en caméra fixe et en temps réel dans un photomaton pendant 1h47. On y voit l'actrice sans fard rire, pleurer, bouder, raconter des anecdotes, se battre avec le tabouret qui descend tout seul, parler toute seule, faire des listes, se donner des coups de couteau, essayer différentes coiffures ou faire accepter un billet de 100 € à la machine. Certains passages sont joués, d'autres sont sincères mais indécelables, ce qui pose la question de savoir où s'arrête l'actrice chez la femme et vice versa.

 

Dans son nouveau film Césars, Christophe Honoré réunit trois acteurs français phares de leur génération. Mériadeck (Melvil Poupaud), Antoine (Louis Garrel) et Gaspard (Romain Duris) se rencontrent à la Fémis, l'école de cinéma parisienne, en 1992. Gaspard est le compagnon d'Antoine mais aussi l'amant de Mériadeck à qui il fait découvrir sa bisexualité. Lors d'une soirée, une violente dispute éclate entre les trois (sur Gypsy Woman de Crystal Waters) et ils se perdent de vue. Vingt ans plus tard, Mériadeck est un réalisateur à succès ; Antoine est embauché comme chef opérateur sur son nouveau film. On apprend que Gaspard est mort en 2006 sans qu' aucun des trois n'aient pu se revoir. Son souvenir hante les deux amis qui deviennent amants à l'insu de Delphine (Chiara Mastroianni), la femme de Mériadeck, une quarantenaire paumée mais sympa. Romain Duris crève l'écran dans un rôle entre le fantôme et le souvenir, qui revient chanter "Il pleut sur le génie de la Bastille" (Alex Beaupain fidèle à Honoré). Comme un murmure du passé où la nostalgie tient la dragée haute à la mélancolie.

 

Projet farfelu du réalisateur de Mélancholia qui avait fait scandale l'année dernière au Festival à cause de ses propos sur Hitler. Lars Von Trier, à l'origine du Dogme95, propose le Dogme012 qui consiste à filmer des images de chaînes info en continu avec un smartphone et d'en faire une autobiographie au montage. Il a choisi pour héroïne la compagne du nouveau Président Français.

 

David Lynch revisite ses plus grands films comme Blue Velvet, Sailor & Lula, Lost Highway ou encore Mulholland Drive en remplaçant les comédiens originaux par des Gremlins.

 


Le film iranien est  le nouveau film asiatique de Cannes. On ne sait pas s'il sera prêt à temps car encore en montage, et les autorités iraniennes n'ont pas donné leur accord pour que le film quitte le territoire. Est-ce qu'il arrivera in extremis à la projection presse ? "T'as vu le film iranien" ? C'est la grande question que Cannes se posera cette année.

 

Présentée hors compétition, cette comédie met en scène la délicieuse Emma Stone, qu'on a pu voir dans d'autres films américains sympas, dans le rôle d'une réalisatrice obligée de porter une barbe pour financer son film et le faire distribuer. Complètement enivrée par le pouvoir de la barbe dans notre société, tout s'arrête subitement le jour où tout le monde découvre qu'elle est noire.

 

Présenté en séance spéciale hors compétition In bed with Lady Gaga est un documentaire filmé lors de sa dernière tournée où, comme le dit l'affiche du film, on découvre Madonna comme on ne l'avait jamais vue avant. Des scènes en noir et blanc montrant la pop star en coulisses avec ses danseurs ou encore ses rapports avec Sean Penn sont entrecoupées par des scènes de concert en couleur comme Express Yourself.

 

Le nouveau film de Maïwen réunit un casting impressionnant qui va faire sensation lors de la montée des marches. Fils d'eux raconte l'histoire d'orphelins de naissance à la recherche de leurs parents biologiques. Tous les orphelins sont interprétés par des fils et des filles d'actrices, acteurs, réalisateurs, réalisatrices, chanteurs, chanteuses ou producteurs, tandis que les parents biologiques sont interprétés par leurs célèbres géniteurs. Maïwen explore la relation filiale et ce que ses personnages pensent de Maïwen.

 

 

Philippe Doux Laplace.