Elle avait l'air de vouloir que je disparaisse sous l'effet d'une combustion spontanée. Du coup, je m'interroge : quelle longueur de robe/jupe/short est acceptable en entreprise ? Daphné.



Chère Daphné,
Tout d'abord, emmerdons ensemble cette comptable. Je parie que c'est une Anne-Marie  en puissance, dont le goût vestimentaire est aussi sûr que son trajet en train de banlieue est long. Ouh les méchants clichés sur les comptables que je vous sors là ! Rassurez-vous, je suis également capable de stigmatiser d'autres catégories de population comme les journalistes ou les musiciens, mais ce sont mes lecteurs, et en ces temps de menace terroriste élevée, je préfère m'en prendre au salariat impuissant plutôt qu'au crevariat rancunier.

Par ailleurs, sachez qu'on emmerde également toute personne, homme ou femme, susceptible de faire le moindre commentaire sur la longueur de votre vêtement, sous-entendu comme appel au viol et "faudra pas se plaindre si quelque chose lui arrive". Il reste évident que moi, j'ai le droit de faire les commentaires que je veux, mais moi, c'est moi, et mon métier c'est de juger, mais eux, ce sont soit de gros cons qui ne savent pas ranger leur bite quand ils voient plus de 25 centimètres de jambe soit de grosses connes frustrées qui jouent le jeu d'une soumission à un ordre moral qui ne leur a pas non plus rendu service.

CEPENDANT

Etant un agent pragmatique, et bien consciente que mon discours de passionaria de l'ultracourt ne va pas vous aider à mieux vivre avec votre comptable, que vous devez quand même vous fader 8 heures par jour, 5 jours sur 7, je vais vous fournir une règle de calcul vous permettant de savoir jusqu'où vous pouvez monter.
Tout repose sur le coefficient CMD de votre look ; en fait il s'agit de répartir équitablement les charges sur les 3 principaux attributs sexualisants de votre tenue (court/moulant/décolleté). Sur une base 100, on fait varier la valeur de chaque attribut, originellement doté de 33,33 % du coefficient total : si les attributs M et D sont faibles, je peux augmenter la part de mon attribut C, et donc mettre une mini très mini. Si en revanche, mon attribut D est énorme, je vais avoir tendance à rallonger ma jupe pour équilibrer les attributs, afin de rester dans de bonnes proportions de look.

Il va de soi que cette technique est complexe, car il faut savoir estimer objectivement chaque attribut, et cela nécessite de longues années de pratique mais c'est une bonne manière de commencer à appréhender les questions de stress vestimentaire au travail, en attendant le jour où nous vivrons enfin dans une société collectiviste où tous les travailleurs porteront l'uniforme officiel dessiné par le département modélisme de la Peltag. Une belle utopie, en somme.

 

Par shiningrubis***
 
La Peltag, police européenne du look, de la tendance et de l'avant-garde, répond à vos questions look tous les lundis dans Brain Magazine. Ecrivez à votre agent de liaison à [email protected]Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. : vous aurez peut-être la chance de voir votre courrier publié dans ces pages web ! Et prenez connaissance des avis et directives de la Peltag sur peltag.blogspot.com.