Babatuques - Baiana
Parfait pour ouvrir une playlist sur cette période ensoleillée.
Ce titre fait voyager dès les premières notes et va de surprises en surprises.

Pavlov’s Dog - Julia
La définition de l’élégance, un songwriting super efficace
et un arrangement sublime réalisé au début des 70's. J’ai passé mes
années lycée à l’écouter en boucle.

HAERTS - Wings (Shlohmo Remix)
J’aime quand un son est réellement «remixé», sorti totalement de son contexte.
Shlohmo nous en avait donné un exemple parfait avec celui-ci.
L’ambiance est unique, on se sent dans une réalité parallèle déformée,
complètement hors du temps.

Bon Iver - 8 circle
Tout l’album est incroyable, mais c’est celle-ci qui m’a vraiment fait quelque chose.
En bon magicien, Bon Iver arrive toujours à nous plonger dans un univers détaillé.
Abondant d’émotions.

Nils Frahm - Says
Cet artiste a toujours été une grande source d’inspiration pour moi. J’ai regardé tous ses lives des dizaines de fois, je pense. J’aime comment il installe une logique mathématique souvent répétitive à la Philip Glass, et ensuite comme il nous fait tout reconsidérer différemment avec des changements d’accords terriblement efficaces.

Autograf - Nobody Knows (feat. WYNNE)
Je suis complètement fan du traitement du son dans cette prod', que ce soit la lead screw ou l’arpégiateur flango-bitcrushé qui contraste à fond avec les percussions super organiques !

Superpoze - Signal
Son album est un chef-d’oeuvre. J’ai énormément de respect pour Gabriel et son travail, ça fait du bien d’avoir des gars comme lui en France, et qui marchent à l’international. J’ai trouvé tout le concept de vidéo accompagnant l’album très réussi aussi.

Basile Di Manski - The Story Of a Magnificient Blowjob
Fait chaud. Sans parler du texte qui est génial, j’adore la façon dont Basile a samplé des bruits de souffles pour donner littéralement une respiration à son beat. Grosse grosse ambiance.

SOHN - Signal
Je suis un grand fan SOHN, c’est un excellent producteur et il a une voix incroyable. Signal m’a particulièrement marqué, ses textures, ses contrastes, et ce chant…

Leon Vynehall - Time
On aimerait avoir une version de ce morceau d'une heure ; je trouve la boucle extrêment efficace et touchante à la fois, entourée de  couches de percussions habilement installées.

++ Retrouvez Fhin sur Facebook, Twitter et Instagram

++ Un nouvel EP est prévu pour juin ; en attendant, on écoute cette reprise grandiose