Je pourrais dire bien des choses sur cette chanson.

Je pourrais commencer par vous expliquer que jusqu’à présent Noah Cyrus était plutôt connue pour ses apparitions publiques à 13 ans dans des tenues qu’une femme de 36 ans qui vient de se faire larguer et décide de "sortir pour oublier" n’aurait pas reniée.  Je pourrais compléter cette information en disant qu’elle s’est depuis assagie, s’est parée du même exact timbre de voix que sa soeur et a choisi de collaborer avec le producteur londonien à succès Labrinth.

Je pourrais ensuite vous dire que le floc de la goutte d’eau qui tombe à la fin de chaque refrain me fait penser à une déjection intestinale sous forme de petit grumeau qui se produit lorsqu’on ne mange pas assez de fibres. Je pourrais rajouter que le jumpscare ultra bruyant qui survient à 0:48 est incompréhensible et ruine tout le début du morceau.

Je pourrais aussi vous dire que les images de Noah Cyrus toute tracassée dans son appartement de type "warehouse" sont dûes à la célèbre clippeuse Sophie Muller responsable également de Rihanna toute pensive dans sa baignoire, Selena Gomez toute lascive sur son sofa ou encore Gwen Stefani toute nostalgique au lac de Côme.

Je pourrais enfin décider que cette chanson ne vaut pas mieux que la dernière niaiserie de Jamie Lynn Spears (plus communément appelée "la soeur à Britou").

Oui, je pourrais vous dire tout ça. Mais la vérité, c'est qu'elle est plutôt pas mal, cette chanson.