1. Dr. Alimantado - Best Dressed Chicken in Town (1978, Greensleeves)

 

Pourquoi ce clochard qui se balade en pleine rue avec sa braguette ouverte sur son slip rouge a l'air si cool ? Aucune idée. La majorité des pochettes de disques dub sont des photos prises par des amateurs et imprimées à la chaîne, mais allez donc savoir pourquoi, elles fonctionnent souvent très bien.

 

1 Ex Aequo. Mr. Stinky - Everything Dead (2007, Vigalanty International)

Pen & Pixel Graphics de Houston, Texas, travaillent eux aussi à la chaîne. Ils sont connus pour leurs pochettes de disques ghetto fantastiques de la fin des années 90 pour Master P, Cash Money et des centaines d'autres artistes. Pour la plupart des gens que je connais, il est de bon ton de se moquer de Pen & Pixels, mais moi je les adore. Ils possèdent l'un des styles les plus drôles et les plus identifiables en terme de pochettes. On n'entend plus trop parler d'eux aujourd'hui mais cette pochette de Mr. Stinky - qui est apparemment une référence à celle de Dr. Almantado - est l'une de mes préférées.


 

 

3. Pochette Mystérieuse (pas de date, pas de label, designer inconnu)

 

Parfois, il est impossible de faire mieux qu'une Pochette Mystérieuse : pourrie, recouverte d'une série d'étiquettes de prix et aucun texte écrit dessus. Contrairement à la plupart des pochettes qui passent sous nos yeux l'espace de quelques secondes sans qu'on s'y attarde, la Pochette Mystérieuse te fait toujours te demander : « Qu'est-ce qu'il peut bien y avoir sur ce disque ? ».

 

 

4. Minutemen - What Makes a Man Start Fires? (1982, SST)

Design : Raymond Pettibon

Ma fascination pour le punk rock, je la dois aux pochettes de disques réalisées par Raymond Pettibon au début des années 80 autant qu'à la musique et aux gens qui peuplaient ce milieu. Ses pochettes pour Back Flag ou d'autres artistes du label SST me font penser aux pochettes cheap de dub faites pendant la même période, sauf que, ironiquement, ces artistes punk semblaient bien plus en colère de vivre dans la Californie ensoleillée et riche que les artistes dub de vivre dans la pauvreté de la Jamaïque.

 

 

5. Crass - Christ - The Album (1982, Crass Records)

Design: Gee Vaucher

 

Une autre ironie du punk rock est leur talent à savoir se marquetter, que ce soit Crass, Germs ou les Sex Pistols. Mais cette oeuvre de Gee Vaucher pour l'album Christ est de loin ma préférée de ce sous-sous-genre. Cela dit, je n'ai jamais écouté l'album...

 

 

6. Fleetwood Mac - Tusk, le livret intérieur (1979, Warner)

Collage : Peter Beard

Le premier artiste que j'ai découvert dans ma vie fut Peter Beard, le jour où j'ai ouvert le vinyle de Tusk que ma mère venait d'acheter. J'ai passé des heures à scruter les deux parties de ce photo-montage, à dessiner et à écrire dessus. Des années plus tard, j'ai rencontré Peter Beard et je lui ai raconté cette histoire. Il est resté silencieux, plongé dans ses pensées pendant un moment, puis il a dit : « Garçon, c'est sûr qu'on prenait un paquet de cocaïne à cette époque ».

 

 

 

7 et 8. John Lennon - Plastic Ono Band (1970, Apple)
+ Yoko Ono - Plastic Ono Band (1970, Apple)

 

Les pochettes des Beatles entre 1966 et 1969 méritent tout le bien qu'on en a dit, mais John & Yoko ont également eu des idées astucieuses. Quelques mois seulement après avoir commis cette atrocité de l'histoire de la pochette de disque avec Two Virgins (une photo de leur deux corps nus suintant l'héroïne pour un disque de bruits prétentieux), ils ont conçu la seule double pochette de couple à laquelle je peux penser. Elles sont une belle leçon d'euphémisme, et ce sont sans conteste les meilleurs albums que les deux aient faits.
PS: Je n'arrive pas à retrouver ma copie de l'album de Yoko, celle où John est contre l'arbre.

 

9. Parliament - Clones of Dr. Funkenstein (1976, Casablanca)

Design : Chris Whorf / Photo: Ron Slenzak

Un donjon funk dans l'espace ? Ce truc étrange me foutait vraiment les jetons quand j'étais petit.

 

10. Schoolly D - Schoolly D (1986, Schoolly D Records)

Design : Schoolly D

Plus de vingt ans plus tard, je n'ai jamais vu une pochette de disque hip hop plus parfaite que celle-ci.

 


Voir:

- Le Top 10 des plus belles pochettes de disques par Waxpoetics.
- Le Top 10 des pochettes de disques hip hop par Cey Adams.
- Le Top 10 des plus belles pochettes de disques par Stillmuzik.


Propos recueillis par A.C // Merci à Jeff Jank.