1. Salt-n-Pepa - Spinderella's Not a Fella (12" single)

J'ai photographié Salt-n-Pepa pour la première fois alors que je traînais un jour d'été sur l'Avenue C. On a passé un super moment à parler, elles m'ont demandé de shooter la pochette de leur premier album et je suis rapidement devenue leur photographe attitrée. Ce cliché est important pour moi. Salt-n-Pepa est devenu un symbole du girl power dans le hip-hop, une réponse aux mecs, comme on le voit ici où elles portent ici des vestes Dapper Dan (designer de vêtements masculins, très primés dans milieu à l'époque, ndlr). Elles sont magnifiques. 

 

2. EPMD - Unfinished Business

C'est la troisième pochette d'album que j'ai photographiée pour EPMD. Ils m'avaient donné rendez-vous sur une route au bord de la mer, à Long Island. Ils ont eu à peu près 4h de retard, le soleil était en train de se coucher. J'étais inquiète. Il n'y avait pas de portables à l'époque, alors j'ai trouvé une cabine téléphonique et appelé leur manager qui m'a dit que Eric était en train de nettoyer les jantes de sa voiture. J'ai finalement entendu hurler des moteurs V8 dans ma direction et ils sont arrivés. Je savais comment j'allais utiliser les voitures. Nous avions 15 minutes avant que le soleil ne se couche. Eric et Parrish ont vraiment la classe, tranquillement posés sur leurs caisses, avec leurs nouvelles sapes et leurs chaînes en or. 

 

3. LL Cool J - Mama Said Knock You Out

Cette magnifique photo de Michel Comte est très forte. À cette époque, LL n'était plus le gosse que j'avais pris en photo quelques années avant. Et cet album était énorme. J'adore la simplicité de la direction artistique.

 

4. Ice Cube - Amerikkka's Most Wanted

Superbe visuel, dans l'esprit L.A/Boyz N the Hood. Et le KKK dans le titre pose l'ambiance. 

 

5. De La Soul - 3 Feet High & Rising

Cette représentation graphique est l'expression du D.A.I.S.Y. age (Da Inner Sound, Y'all) proclamé par De La Soul. Une nouvelle ère, très loin du gangsta rap, mélange de psychédélisme, de jazz et de soul, d'où sort un sentiment général de joie, de fun, de paix et d'amour.

 

6. Ol' Dirty Bastard - Return to the 36 Chambers

Superbe pochette. Elle est très simple, mais dit tellement sur la politique, l'économie, la race et l'état de l'Amérique. 

 

7. Schoolly D - Schoolly D

J'adore ce genre de graffiti. Le rendu fait-maison est génial.

 

8. Common - Electric Circus

Très belle pochette, comme le pendant hip-hop de Sgt. Pepper's des Beatles. Tous ces visages sont autant d'icônes à regarder. 

 

9. Public Enemy - It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back

Cette pochette montrant Chuck D et Flavor Flav' sinistres et sérieux derrière les barreaux exprime la tension urbaine et la colère de la population noire. Elle dit tout de la manière dont Public Enemy a changé le monde cette année-là. Je vivais sur l'Avenue B à l'époque. Don't Believe the Hype était à fond sur toutes les radios d'Alphabet City. La colère et la révolution étaient dans l'air. 

 

10. Ice-T - Power

Tellement West Coast. Darlene (la petite amie de Ice-T) est magnifique. J'étais à fond dans les films de la Blaxploitation, j'avais lu tous les livres de Iceberg Slim, et cet album a un super son, I'm Your Pusher, qui fait écho au grand classique de Curtis Mayfield, Pusherman

 

11. The Notorious B.I.G - Ready to Die

Un classique de pochette à l'idée simple. Un bébé avec une afro, pour exprimer le concept de l'album : la vie de Notorious B.I.G, de la naissance à la mort. Avec ce regard innocent, l'enfant semble avoir de l'espoir pour le futur. Album tristement prophétique, puisque B.I.G a été tué trois ans plus tard...

 

12. Stetsasonic - In Full Gear

Pour cette photo, les Stetsasonic m'ont emmenée dans le quartier où ils ont grandi, dans l'East New-York, pour poser dans les règles de la hip-hop attitude. Classique. 

 

 

En bonus, quelques clichés célèbres de Janette Beckman :

 

LL Cool J

Salt-N-Pepa

La Native Tongues: A Tribe Called Quest, Jungle Brothers et Monie Love

NWA

 

Run DMC

 

++ Le site officiel de Janette Beckman.