Steve Hackett - Ace of Wands

Le premier album solo du guitariste de Genesis est un must absolu pour qui veut entendre Phil Collins et Mike Rutherford se lâcher un peu. Ce morceau de 5 minutes propose une idée toutes les 5 secondes. Presque pire que du John Zorn.

 

Space - Magic Fly

Ce mini-tube des ancêtres de Daft Punk sonne un peu comme le générique de fin d'un match de foot avec Platini.

 

Magma - Mekanïk Destruktïw Kommandöh (live au Triton)

Le speech d'introduction sur cette version live rend ce classique des furieux de la planète Kobaia aussi puissant qu'une marche napoléonienne peinte par Géricault.

 

Space Art - Onyx

On a découvert ce groupe de 1977 très récemment, et on s'est dit "merde, c'est du Triomphe". Blague à part, ce morceau donne un sentiment d'omniscience cosmique assez incroyable.

 

Hawkwind - Master of the Universe (et spécialement le live '74)

La part sale, sauvage et psychopathe du leader victorieux.

 

Maurice Ravel - Bolero (particulièrement les versions dirigées par Boulez ou Karajan)

"A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" : il faut parfois rabâcher le même message avant de toucher au but, en l'occurrence ici le même thème pendant 16 minutes. N'est-il pas ironique de se dire que Maurice Ravel disait de cette composition qu'elle était "vide de musique" ?

 

Jean-Michel Jarre - Rendez-vous #4

Notre enfance s'est construite avec cet hymne. Et dans notre inconscient s'allument aussitôt les lumières des concerts titanesques de l'homme.

 

Tangerine Dream - Beach Theme

La sensation d'une révolte sourde comme volonté de puissance.

 

Bjorn J:son Lindh - Atlantis (face A) 

Parce qu'en Suède, il n'y a pas qu'Abba, il y a aussi ce compositeur fou qui fait du Rachmaninov en mode space prog'.

 

Queen - We are the Champions

"Souvent la foule trahit la peuple" écrivait Victor Hugo. Mais comment passer à coté de ce Gold obligatoire ?

 

++ Pavane, le premier EP de Triomphe, est disponible chez Casabalanca Records / Ekler'o'shock.

++ Triomphe dévoile aujourd'hui un nouveau single, Alpine.

Crédits photo:

VALERIE ARCHENO