3ème minute : Dans une séquence d'interview face caméra (Nabilla est la seule à avoir le droit à ce traitement de faveur), notre héroïne plante le décor : "Pour commencer cette première journée, on va découvrir tous ensemble cette villa de malade que j'ai la prod a réservé pour nos vacances le tournage". Sa diction est aussi affirmée qu'une élève de CP qui récite une poésie avec toute la meilleure volonté du monde.

"Vous pouvez écrire plus gros le prompteur ? J'ai du mal à lire, là"

5ème minute : Tiens, la grand-mère n'est pas en train de parler anglais mais elle a quand même l'honneur d'être sous-titrée.

Que l'on parle une langue étrangère ou qu'on soit juste un peu âgé, c'est le même tarif pour tout le monde.

13ème minute : Premier drama monté de toute pièce. Nabilla a rendez-vous pour une interview avec le site américain TMZ, mastodonte du gossip américain. Hélas pour elle, elle se retrouve bloquée dans les embouteillages et arrive en retard pour "la plus belle opportunité de sa vie".

 

Etrangement, aucune image de Nabilla dans de quelconques embouteillages ne sont diffusées. A la place, on nous montre des plans sur des voitures.

15ème minute : L'interview se fait par webcam interposée. C'était bien la peine de se taper des bouchons pour ça, hein.

 

Elle aurait aussi bien pu le faire depuis ses toilettes, le confort aurait sûrement été plus optimal.

16ème minute : Le journaliste demande à Nabilla si elle serait prête à tourner une sextape comme Kim Kardashian pour devenir célèbre. Elle répond que non (ah bon ?), parce qu'elle n'a pas encore trouvé la bonne personne pour (ah oui, c'est déjà plus clair).

17ème minute : Thomas, le petit ami de Nabilla, est lui aussi sous-titré. Ce programme n'est pourtant pas disponible en audio-description, mais si quelques téléspectateurs malentendants passent par là, c'est toujours ça de pris.

 



19ème minute : Parce qu'il n'y a pas que Nabilla dans la vie de Nabilla (ou du moins c'est ce qu'on veut nous faire croire), le focus est maintenant sur son petit frère, Tarek, plus connu pour ses joutes verbales avec une gagnante de Secret Story que pour quoi que ce soit d'autre. Sa mère lui demande ce qu'il pense d'Anaïs, Tarek se demande lui aussi ce qu'il pense d'Anaïs, et nous, on se demande qui sont ces gens et pourquoi sommes-nous censés être intéressés par leurs affres sentimentales.

 

Tarek aime bien Anaïs, mais il ne sait pas encore trop. Ca dépend de ce que la prod lui dira de faire, en fait.

27ème minute : La grand-mère de Nabilla profite du repas pour ressortir ses culottes d'enfance et autres peluches. On a presque l'impression de déranger.

 

"Bon c'est vrai que j'ai eu la honte mais... ça nous fait des images, donc c'est tout bénèf'"

31ème minute : Nouveau drama en perspective. Tarek et Anaïs vont dormir dans le même lit. L'occasion de lancer une nouvelle séquence : Nabilla revêt sa plus belle tenue d'espionne (c'est-à-dire qu'elle reste en short vert) et va les observer.

 

Y a pas à dire, Alias c'était quand même autre chose.

39ème minute : Thomas questionne Tarek au sujet d'Anaïs. C'est le retour de l'histoire qui est censée nous intéresser, sauf que non.

 

On aura donc eu l'avis de tout le monde, sauf de la principale intéressée.

42ème minute : Nouveau DRAAAAMAAAAA. Thomas est assis sur le sol du dressing. Il est énervé contre Nabilla pour ce qu'elle a dit à TMZ (se référerer à la 16ème minute de cet article).

 



43ème minute : Nabilla va chercher du réconfort auprès de sa grand-mère. Les deux se tiennent à distance respectable l'une de l'autre. On dirait qu'elles passent une audition.

 

Le Drama Imaginaire, Acte II, scène 3.

44ème minute : Fou de rage, Thomas jette son portable par terre. Le cadreur en profite pour faire un plan sur la puce du téléphone.

 

DRAAAAMAAAAAAA.

49ème minute : La grand-mère et John l'assistant vont faire des courses. John est un charmant mélange entre Paris Hilton pour le chien et William Carnimolla pour la flamboyance.

 

 

62ème minute : Ah oui au fait, ce type en cravate qui danse avec la famille, c'est Edward, le chauffeur. On ignore pourquoi, mais lui aussi est invité à l'anniversaire de la mère de Nabilla.

 

Nabilla a vraiment convié tout le monde à ce merveilleux voyage. Et si on est assez sages, on aura ici des nouvelles de son électricien et de sa prof de CE2.


63ème minute : Nouvelle coupure pub, je jette un oeil sur le temps écoulé et décide de déclarer forfait. Et dites-vous qu'il restait encore 1h20 d'émission.


In fine
Il réside une grande différence entre la dynasty reality à l'américaine et l'émission de Nabilla. Là où l'Incroyable Famille Kardashian oscille perpétuellement entre fiction et réalité auprès des plus ingénus de ses téléspectacteurs, ici, nul doute n'est permis. Les tribulations factices de Nabilla ne manquent pas d'évoquer les mésaventures tout aussi artificielles des vraies housewives, diffusées plus tôt cette année sur NT1. On assiste dès lors à un simulacre de quotidien organisé pour faire les beaux jours d'une chaîne de télévision et de son avatar le plus tapageur.


A ce sujet, de toutes les starlettes l'ayant précédé, Nabilla ne semble avoir retenu que Kim Kardashian et son empire à succès, régi d'une main de maître par leur terrible matriarche. Mais quid de toutes les autres ? On citera notamment Heidi Montag, désormais contrainte à filmer sa réduction mammaire pour la télévision américaine ou Tila Tequila, perdue entre désintox et crises de paranoïa. La bienséance fera que nous ne lui souhaiterons pas un parcours similaire, mais il est nécessaire de les mentionner : cela fait aussi partie des risques du métier. Car à raison de 700 000 curieux en première semaine de diffusion, un score certainement en deçà des espérances d'NRJ12, on ne saurait trop conseiller à Nabilla de mettre tous ses oeufs dans le même panier. Si il est une chose que 10 ans de télé-réalité nous ont appris, c'est qu'il n'y a pas de milieu plus précaire. Pour preuve, on lui a déjà dégotté sa remplaçante : Niia Hall, 19 ans, jeune vedette des internets grâce à une vidéo parodique et dont le plus grand rêve est... de participer aux Anges de la Télé-Réalité. La boucle est bouclée.

 

"Allô Nabilla, Ma Famille en Californie", diffusé le mardi soir sur NRJ12.

 

 

Thomas Rietzmann.