Nue, Jean-Philippe Toussaint

jean-phi since 2002 il nous a envoyé la tétralogie du kiff façon C2C les gros cramés aux platines : niquer se barrer la vérité sur marie et à oilpé donc à chaque fois c’est sur le love entre la p’tite joibour avec un blaze à crécher dehors marie madeleine marguerite de montalte et le narrateur qui balance les scuds littéraires en mode francis cabrel et donc là à oilpé c’est genre le dénouement de la teub tmtc!!!

 

en gros ça commence gros délire miel pops parce que y a kate moss qui se fait tartiner le bouli avec du jus d’abeille et derrière y a un essaim qui vole c’est bien chanmax sauf que kate moss elle se casse la gueule et là toutes les abeilles lui piquent les einss et du coup marie elle débarque genre gros kaiser « ouais les fdp tout était prévu allez salut !!! » mais en fait le narrateur il est en iench parce que sa zouz elle répond pas au tel du coup il tape son bad et il se souvient quand il était chez les tching tchong à shinagawa à la fashion week et il était en mode splinter cell sur les toits pour téma jean christophe de point g lool le keum qu’a claqué dans la vérité sur marie et en fait chrichri il s’est planté de marie à la résoi lol enfin bref on s’en bat les steakos !!!

 

sauf que le jardinier de la casbah de vacances de marie il a claqué aussi alors elle wizz le narrateur pour qu’il vienne avec elle franchement c’est tigen donc ils débarquent à elbe c’est comme la corse avec moins d’attentats et là c’est le bordel parce que charlie sa chocolaterie elle part en fondue savoyarde ça crame dans tous les sens et y a giuseppe le keum de qui veut épouser mon fiston qui les conduit alors après ils vont à leur casbah mais finalement ils se cassent après ils vont au cimetière et en fait marie elle a un polichinelle dans le tiroir alors après ils vont voir le jardinier et finalement ils retournent à la casbah marie elle chiale et pendant qu’elle chiale elle bouffe les larmes et elle dit « mais tu me kiffes fdp ??!!!! » et voilà mdrr !!!!

 

(Ed. de Minuit | 170 p., 14,50 €, en librairie depuis le 5 septembre)

 

 

Il faut beaucoup aimer les hommes, Marie Darrieussecq  

solange c’est une meuf d’hollywood elle rencontre un keum avec le tag #bigblackcock et en fait c’est maitre gims !!! n’gala hum beauté ma chérie mdrr !!! non c’est un quebla bien membré kouhouésso mais solange c’est une babtou alors elle se tripote trop le cervelet pour savoir si c’est normal (y a vla l’action ausis elle fait des plans avec matt damon izi) mais en gros il la prend comme une motobinette tout le temps et il a envie de faire un blockbuster au congo il va la lui mettre au coeur des ténèbres la fessée à coppola lol !!!! et solange elle a genre un role de merde mais elle s’enjaille !!! sauf que les queblas ils en branlent pas une le film c’est un gros bordel george clooney et vincent cassel ils se touchent la teub alors à la fin ils rentrent à paname le quebla il tèj solange mais elle débarque quand même à la première du film et elle est même pas dedans ptdrrr !!! le seum fatal les khei !!!! la vérité faut pas tester les blackos sinon ils te placent une grosse quenelle !!!!!

 

(Ed. P.O.L | 320 p., 18 €, en librairie depuis le 22 août)

 
 

Esprit d’hiver, Laura Kasischke

esprit d’hiver t’as cru c’était la nouvelle senteur bougie ikéa pour serrer les zouz mais non trop pas c’est un délire psycho abusé avec des gow au début c’est tigen merry christmas les khos holly elle fourre le dindon pour le père noel vas-y tête mes boules aussi et y a leur p’tite baby russe qu’ils ont adoptée avec eric son blaze c’est tatiana mais dans le ter ter on l’appelle tatU comme les lesbiches dingo qui ont pécho un rhume puissance 10000 parce qu’elles se kissent sous la flotte !! tatU elle est bien chelou au fur et à mesure elle devient complètement narvalo et dehors y a lokhlass il a lancé l’attaque blizzard personne peut revenir holly elle est seule-tout avec sa mome démoniaque la vérité elle casse tous les iphone 5S elle clashe sa daronne elle part en GAV dans sa chambre c’est zangief putain la berbère !!! eh sérieux le respect tu connais svp ???!!! et en fait à la fin t’apprends que la mome elle est claquée depuis le début la daronne elle jouait avec elle comme une barbie looool nécropholia sur tes seufs la vérité il est bien dark ce quinbou les frères !!!!

 

(Ed. Bourgois | 280 p., 20 €, en librairie depuis le 28 août)

 
 
 

Les Evaporés, Thomas B. Reverdy

encore les tching tchong abusé sérieux !!! mais là bonne nouvelle c’est tous ceux qui sont trop dans la dèche du coup ils font du ninjutsu en mode naruto et BOUM ils disparaissent tu sais pas où mdrrr alors y a une zouz qui cherche son daron qu’a fait du ninjutsu du coup elle demande à un kho richard b.(ite looooool !!!!) de venir l’aider mais en même temps le daron il vit sa p’tite life il chope un môme ensuite il le tej ensuite il va à fukushima se faire irradier les boules aussi il monte genre le carrefour de la disparition tu passes en caisse et tu disparais izi !!!! et là richard il retrouve kaze le daron et lui il dit « nope en fait je peux pas revenir ici c’est trop ienb avec les meufs à trois nichons » alors après richard il se kaze mdrrrr !!!! retour au states voilà quoi.

 

(Ed. Flammarion | 303 p., 19 €, en librairie depuis le 17 août)

 

 

Les Renards pâles, Yannick Haenel

c’est un clodo qui dort dans sa renault 5 gti toutes options après il devient révolutionnaire hasta siempre los tontonos et il met des masques africains et avec les niggas il va cramer des bagnoles et insulter les politiques c’est des gros rageux ils en ont ras le cul de la demer du pays alors ils foutent le feu à jean-pierre pernaud et après ils sont contents lool.

 

(Ed. Gallimard | 192 p., 16,90 €, en librairie depuis le 22 août)

 
 

Les Perroquets de la place d’Arezzo, Eric-Emmanuel Schmitt

ah non la cuisine c’est oim et schmidt svp !!!!

 

( Ed. Albin Michel | 700 p., 24,90 €, en librairie depuis le 21 août)

 

 

La Nostalgie heureuse, Amélie Nothomb

LOOOOOOOOOOOOOOOOOL !!!!!!!!!!!!!!!!

 

(Ed. Albin Michel | 152 p., 16,50 €, en librairie depuis le 21 août)

 

 

++ Les Boloss des Belles Lettres est en librairie depuis le 21 août, aux éditions J'ai Lu.

 

Visuel de prestige: Olivier Laude.