L’homme à tête de chou : Adam Driver, 29 ans

 
Dans la série Girls, il incarne superbement un weirdo au grand cœur, aussi attachant que ses pratiques sexuelles sont tordues. Bizarrement, cet ancien Marines au physique de géant évoquant Jason Segel a quelque chose de sexoche (contraction de sexy et moche) qui fait de lui un playboy improbable, et on ne serait pas surpris d’apprendre que ses grandes oreilles dissimulent en réalité deux aimants à filles. 
 
 
Au cinéma, son répertoire ne se restreint pas à la pure comédie. On l’a ainsi vu dans Lincoln de Spielberg et il sera bientôt à l’affiche du film Inside Llewyn Davis des frères Coen, en sélection officielle à Cannes, où l’on apercevra également l’acteur Alex Karpovsky, excellent dans Girls (le copain de Shoshana). Adam Driver apparaîtra également cette année aux côtés de Greta Gerwig dans France Ha de Noah Baumbach qui raconte l’histoire d’une danseuse qui, en fait, n’est pas danseuse (ou l’inverse). Il devrait ensuite monter en gamme en jouant l’un des rôles principaux de While We’re Young, autre film de Noah Baumbach, en compagnie de Ben Stiller et Naomi Watts.
 
 
La Lena Dunham indienne : Mindy Kaling, 33 ans
 
Cette actrice, peu connue en France, serait pourtant l’une des 100 personnes les plus influentes du monde en 2013 selon le magazine Time et possède par ailleurs plus de followers sur Twitter qu’il y a d’habitants dans la plupart des villes françaises. A l’instar de Lena Dunham, Mindy Kaling est la scénariste et la productrice de la sitcom The Mindy Project centrée autour de sa personne, de ses problèmes de cœur et de poids.
 
 
Avant cela, on l’avait remarquée dans le rôle de Kelly Kapoor dans la série The Office dont elle avait écrit plusieurs épisodes. On l’apercevra bientôt au cinéma dans This is The End (la fête chez James Franco la nuit de la fin du monde).
 
 
La sainte-nitouche : Alison Brie, 30 ans
 
Derrière ses airs nunuches, Alison Brie est une superbe actrice capable de faire le grand écart entre son rôle d’épouse dans Mad Men et Community, série culte, délirante et référencée, où elle est en permanence ridiculement sexy.
 
Elle bénéficie par ailleurs d’une certaine côte sur les internets, notamment depuis que circulent de nombreux gifs de Community la mettant en scène dans des situations toutes plus sexy et drôles les unes que les autres. Ainsi, elle montrait dernièrement tous ses talents de comédienne au cours d’une interview où elle imitait à la perfection plusieurs memes issus des internets.
 
 
Après quelques apparitions au cinéma (5 ans de réflexion), elle jouera cette année dans Get a Job, face à Bryan Cranston (Breaking Bad), Anna Kendrick (50/50, In the Air) et Christopher Mintz-Plasse.
 
 
Le Michael Cera low cost : Christopher Mintz-Plasse, 23 ans
 
Contrairement aux autres acteurs de cette liste, Christopher Mintz-Plasse n’est pas passé par la case série. Cet acteur au nom et au visage bizarres ne vous évoquera peut-être rien, sauf si vous avez vu Superbad (Supergrave en VF), auquel cas vous êtes sûrement fan de McLovin. Dans cette comédie adolescente, il volait ainsi la vedette à Michael Cera et Jonah Hill. Dans la vidéo d’audition pour le rôle, on pouvait d’ailleurs déjà s’apercevoir de son talent comique.
 
 
On le verra assez souvent au cinéma en 2013, puisqu’il sera successivement à l’affiche de Kick Ass 2 (dans le rôle du «Mother Fucker»), dans This is The End (où joue également Mindy Kaling) et dans The To Do List avec Aubrey Plaza (voir ci-dessous), au milieu d’un casting d’acteurs comiques montants (Donald Glover, Andy Sandberg, Bill Hader).
 
 
La fille chelou : Aubrey Plaza, 28 ans
 
En compagnie d’Amy Poehler et de Rachida Jones, Aubrey Plaza brille dans Parks and Recreation, série méconnue en France dont la saison 5 vient de s’achever. Elle y incarne à la perfection un personnage aux répliques brèves, assassines, sarcastiques et spirituelles et elle est tellement bien habillée dans cette série qu'un blog est dédié à la recherche de ses tenues.
 
En interview, l’actrice multiplie les réponses bizarres, les regards trop longs, les silences gênants et les rires déplacés. Elle rappelle ainsi l’humour «awkward» de ses aînés Will Ferrell et Zach Galifianakis. 
 
 
Pour l’anecdote, cette fille aurait snobé Ryan Gosling qu’elle n’avait pas reconnu alors qu’il l’approchait à un bar pour lui déclarer qu’il était fan de sa série. Plus récemment, elle aurait été priée de quitter la cérémonie des MTV Awards, après être montée sur scène pour arracher un prix des mains de Will Ferrel pendant un discours de ce dernier. Sur sa poitrine était inscrit le nom du prochain film où elle tiendra le rôle principal : TheTo Do List, comédie romantique indé et premier film de Maggie Carey, auteur sur Funny or Die. Après la cérémonie, Will Ferrell a précisé que l’haleine de la comédienne sentait l’alcool. 
 
 
 
Damien Megherbi.