Être arraché à la douce mélopée de Karine Lemarchand chaque lundi soir pour être pris en otage par LCL sauce Gad Elmaleh, Garde le contrôle pour les allumettes qui éjaculent trop vite et Cryopharma c’est la vie parce que c’est maman qui brule mes verrues à la maison, vous fait dire que la pub ne sert à rien ?

Grâce au génie des schleu cette tenace aversion est maintenant derrière vous. Hornbach, enseigne de bricolage allemande nous offre cette publicité aussi belle dans la forme que dans le fond avec le récit de cette jeune ado pré-pubère tout droit sortie de Virgin Suicides qui grâce au soutien de son doux papa n’aura plus jamais peur de ressembler au fruit d’une passion sanguinaire entre Ozzy Osbourne et Maléfique.

 

Vous l'aurez compris, ceci n'est pas seulement un léche pour une peinture de revêtement exterieur, cela est une ode à la publicité allemande.

 

Camille P.