Tu es vraiment Professeur ?
Professeur Stanislas : Oui, je suis le Professeur Stanislas. Tout le monde m'appelle comme ça ici.

Ça fait combien de temps que tu es évangéliste ? Explique-nous ce que tu fais et comment la foi est venue à toi.
Professeur Stanislas : C'est une histoire si longue, qui pour être racontée devrait demander plus que de simples paroles… Mais globalement je différencie aujourd'hui le fait de croire en Dieu de manière non impliquée, du fait d'y croire et de vivre justement cette foi en Dieu. Et si on prend acte de cela, alors la foi que j'ai reçue est venue d'une révélation en 2006. Disons globalement que c'est en travaillant sur un programme politique, qui concernait les dernières élections présidentielles. Je suis tombé à l'époque, je le dis aujourd'hui par la volonté de Dieu, sur des informations qui concernaient les politiciens, leurs implications dans des sectes, des sacrifices humains pour des idoles et tout ce genre de choses, leurs implications dans des manipulations des populations, etc... Une quantité d'informations impressionnante pour moi qui vivais dans l'espoir de changer le monde. Aussi, comme j'ai pris peur et que j'avais une petite connaissance de l'Apocalypse, je me suis agenouillé et j'ai supplié le Seigneur Dieu Tout-Puissant de me dire à quel temps nous étions...
Et là le Seigneur Dieu Tout-Puissant m'a parlé et m'a dit "Je suis à la porte je viens bientôt! Va prévenir mes enfants en Israël et dis-leur que je suis a la porte et que je viens bientôt!". Et là d'un seul coup ça change la vie d'un homme, en tout cas cela a changé la mienne. Depuis j'ai parcouru du chemin, grâce à Dieu j'ai acquis de nouvelles connaissances et révélations, je me suis attaché à la parole de Dieu, et j'ai fait ce qu'il m'a demandé, il faut s'accrocher à Dieu qui est béni éternellement, Amen, il faut lui obéir. Et c'est ce qui m'a amené là ou je suis aujourd'hui. Quand je ne suis pas dans mon Eglise au Kremlin Bicêtre, je passe dans les métros et les RER pour distribuer des flyers que je fais moi-même avec des extraits de la Bible, je fais ça 2 ou 3h tard le soir avant de rentrer chez moi. Parfois les gens nous rappellent, on les aide psychologiquement, là j'ai vraiment le sentiment d'avoir réussi quelque chose, tu vois de ne pas faire ça pour rien, quoi. Puis ça me permet de rencontrer plein de monde, le contact humain c'est très important, tout vient de là, tout est toujours venu et viendra de là. Internet et tous ces trucs, c'est très bien mais si les hommes ne communiquent plus face à face, par contact oculaire, il y aura encore plus de guerres, de tensions et tout. Avec mes Frères on attend le retour du Seigneur Tout Puissant. Dans la Bible il est dit “Dieu est venu sur Terre pour dire à tous les êtres qu'il fallait garder la foi”, il faut se préparer pour son retour, mais j'ai un mauvais pressentiment parce que le monde va mal, très mal. Je ne sais vraiment pas ce que ça va donner quand il va revenir. Mais sinon je suis normal hein, je regarde la télé et tout !
 
Oui j'imagine. Tu regardes quoi à la télé ?
Professeur Stanislas : J'aime bien l'émission Top Chef et les chaînes musicales. J'écoute beaucoup le Hip Hop, genre Jeru the Damaja, le Wu Tang, N.W.A., Big Pun, Big Daddy Kane, Grand Master Flash, Master P, Ideal J, Jedi mind tricks, tout ça, ces types ont compris plein de choses très importantes et ils avaient la foi.
 
Une foi légèrement différente de la tienne...
Professeur Stanislas : Peut-être pas mais c'est une chose universelle, qu'on soit Zoulou, taoïste ou orthodoxe, le plus important c'est la communication et ce qu'on a au fond de nous, pas forcément notre manière de la montrer. La communion entre les êtres. C'est ça ! Tu vois c'est ça ! C'est ce qui me met le plus en colère aujourd'hui : l'incapacité des gens à se parler, c'est pour ça que je traîne dans des quartiers comme Barbès ou Clichy, ici les gens n'ont pas peur d'engager la conversation, les hommes sont humains, c'est rare.  L'autre jour j'ai rencontré un type qui était peintre en bâtiment ou je ne sais quoi, bref je lui ai simplement donné un flyer et on a passé une heure à discuter, il m'a raconté sa vie, que sa femme le trompait et qu'il l'avait quittée et m'a demandé ce qu'il fallait qu'il fasse. Il avait une cinquantaine d'années et plus aucune base stable psychologique, tu vois le sentiment que tout ce qu'il a pris la peine de construire jusqu'ici est perdu, c'est terrible. C'est pour ça que Dieu c'est la vérité, lui il ne nous trahira jamais. Jamais. Le Seigneur Dieu Tout-Puissant nous permet de vivre les combats et les moments de difficultés ensemble, les moments de solitude et ainsi de nous appuyer sur Dieu. En lui résident la force et notre paix. Et tout cela est un choix, ce choix dans lequel tu dois tenir bon, celui d'écouter la voix de Dieu.  Maintenant, tout ne vient pas de Dieu, mais je bénis le Seigneur l'Eternel qui m'a permis d'arriver là où je suis aujourd'hui. Il faut tout remettre en question, mais cela ne vient pas de nous, mais de Dieu qui souhaite créer en nous l'envie d'apprendre, de comprendre, et de connaître la vérité. Le monde ici est un mensonge, et il n'y a pas de négociation entre la vérité et l'erreur.
 

Lire aussi:

- Paulo, Conducteur de Métro
- Madame Paulo, Patronne du P'tit Bar
- Didier, Taxidermiste de Banlieue
- Fatou & Elizabeth, Coiffeuses Africaines
 

Texte et photo: Margarita Carteron.