Hello D.J. Detweiler, ton nom de scène vient d’un dessin animé. D.J. Detweiler, quel âge as-tu ?

D.J. Detweiler : Seize ans.

 

En France, on apprend à jouer de la flûte à l’école, de nos dix à quatorze ans. C’est la même chose en Espagne ? Tu viens d’où exactement ?

Oui, le système éducatif espagnol prend soin de notre futur dès notre plus jeune âge ; ainsi, au moment d’entrer sur le marché du travail, on est parfaitement formés à faire la manche correctement dans la rue. Je pensais que c’était inutile à l’époque ; maintenant je me rends compte que c’était pour mon bien. Merci l’Espagne. Ah, et je viens de Tolède.

 

Comment tu as découvert que tu avais ce don si particulier pour la flûte ?

A l’école, justement. Mon professeur de musique aimait bien ma façon de jouer Titanic. L’évidence m’est apparue : je devais devenir joueur de flûte professionnel.

 

Tu as d’autres talents cachés?

Il vaut mieux que nous gardions nos identités secrètes.

 

Il y a un modèle qui t’a donné envie d’apprendre la flûte ?

Certains trolls comme Alejandro Sanz ou Fran Perea.

 

 

C’est quoi ta première chanson postée sur Internet ? C’était quand ?

C’était mon remix de Smack My Bitch Up de The Prodigy il y a environ un mois. Liam Howlett et moi, on est très potes, et dès que je lui ai parlé de mon projet, il m’a dit “Det, smack my bitch up”, et voilà.

 

Tu as tout de suite rencontré le succès?

J’ai uploadé mes cinq premiers remixes en mêmes temps, et ça a tout de suite beaucoup tourné. Mais c’est le remix de TNGHT qui a le mieux pris. Puis tout le monde a commencé ses hommages à D.J. Detweiler : DJ Zinc, Krafty Kuts, Mary Anne Hobbs, Pendulum

 

 

Tu fais quoi dans la vie ?

Je suis torero.

 

T’écoutes quoi là?

Arca.

 

T’as une chanson préférée à partager ?

Boom, Boom, Boom, Boom du quartet eurodance hollandais Vengaboys, sorti sur le label scandinave Jive en 1998.

 

Un featuring de rêve?

J’ai déjà pas mal collaboré avec Skrillex. Mais je pense que David Guetta ou Squarepusher, ce serait pas mal.

 

 

C’est quoi, l'avenir de D.J. Detweiler ?

En ce moment, je réalise un crowdfunding pour sortir un vinyle. Si vous me donnez 8 euros ou plus, vous recevrez une copie. J’ai déjà dépassé les 500 euros ! Ce projet m’excite énormément. Ce sera le meilleur vinyle depuis 2014. 

 

 

* L'équipe de Brain a voté à mains levées.  

 

R.K.