Comment en vient-on à monter un site porno ?
Fernando : L'envie de faire un site qui germe dans la tête et la question du thème vient immédiatement. Je me suis dit que le porno était très demandé, et que donc mon travail servirait vraiment à quelque chose et serait vu par le plus grand nombre.

À la base, c'est quoi votre formation ?
Je n'ai pas de formation, j'ai eu mon bac et j'ai arrêté les études après ca, j'avais la sensation de perdre mon temps, et j'avais déjà un travail.

Vous avez toujours été fan de porno ?
Pas plus que la moyenne, je dirais.

Vos films porno préférés ?
Je n'en ai pas particulièrement.

Votre réalisateur X préféré ?
Greg Lansky.

Vos actrices porno préférées?
Anissa Kate.

Vos acteurs porno préférés ?
Manuel Ferrara.

C'est quoi un bon film porno ?
Une bonne qualité, HD si possible, une actrice canon, avec une "pretty face", des gros seins fermes et naturels, comme Anissa pas exemple, et surtout qu'on ne s'endorme pas en le regardant, il faut que ca bouge !

La mode du porno gonzo, vous en pensez quoi ?
Sincèrement, quand vous regardez une vidéo porno avec un scénario, est ce que vous regardez vraiment l'introduction avec les jeux de rôle et la petite histoire ? En réalité 99% des gens vont directement là où ça "intéresse", c'est-à-dire l'action. Les films gonzo ne font que répondre à la demande des consommateurs, qui n'aiment pas le jeu d'acteur des pornstars, et je les comprend bien.

Comment on gagne sa vie avec un site porno ?
En général on y met de la publicité, ce qui n'est pas le cas de Tukif qui est sponsorisé par le don des utilisateurs.

Vous gagnez bien votre vie ?
Suffisamment pour bien vivre, j'ai d'autres sites internet dans d'autres secteurs qui me permettent d'être confortable. Tukif ne rapporte rien, il coûte simplement de l'argent, en attendant que les dons des utilisateurs paient les frais du site.

Qui sont les entrepreneurs/businessmen dont vous admirez le parcours ?
Marc Zuckerberg pour son succès hallucinant et ce pouvoir qu'il a entre les mains qui peut lui permettre d'avoir un vrai impact sur le net. Mais aussi Xavier Niel, pour son pragmatisme extraordinaire, et sa politique user friendly, qui ne prend pas les consommateurs pour des pigeons. Je partage cette même philosophie sur Tukif, car les internautes sont vraiment pris pour des pigeons sur les gros site américain du type Youporn.

 

 

Marc Dorcel, par exemple, c'est quelqu'un que vous admirez ?
Non, pas du tout.

Vous êtes potes avec des acteurs, des actrices, des réals porno ?
Je n'ai jamais eu aucun contact réel avec ce milieu, je suis avant tout un développeur webmaster.

Est-ce que c'est une vie rock'n'roll/drogue/sexe, ou pas du tout ?
Je n'en sais rien.

La série Hard ça vous parle, vous l'avez regardée, vous avez reconnu des choses de votre vie ?
Oui, j'ai vu ça sur Canal Plus, c'est une fiction très éloignée de la réalité que je connais.

Quels sont vos concurrents ?
Youporn et xHamster.

Que proposez-vous de différent des autres sites ?
Je n'affiche aucune publicité, pas le moindre pop-up. Je propose du contenu de haute qualité avec un encodage élevé, nos serveurs sont situés en France, donc plus rapides. Chez moi, l'utilisateur peut chercher une vidéo très exactement grâce au multi-filtre de recherche, par exemple : "blonde" + "gros seins" + "anal " et vous trouverez uniquement des vidéos correspondantes à votre recherche exacte. Tukif est en français, alors que sur les autres il faut connaître les mots-clefs en anglais pour comprendre. Notre site est compatible mobile illimité alors que Youporn, par exemple, vous limite à 5 vidéos par jours. Et pour terminer, pas besoin de créer de compte sur Tukif.

Pourquoi avoir choisi ce nom de Tukif ?
C'est court et simple, ca ne s'oublie pas, et c'était libre.

Le marché du film porno destiné à un public féminin est en plein développement, c'est quelque chose qui vous intéresse ?
Oui, beaucoup ! Nous avons d'ailleurs une catégorie "porno pour femme" sur Tukif.com, ce sont des vidéos mi-érotiques mi-pornos, plus softs, plus amoureuses. Même si je crois qu'une bonne partie des femmes préfèrent en fait regarder les choses les plus hard.

Quid du porno gay ?
Nous en proposons aussi, mais je ne suis pas spécialiste.

Vos proches, ils prennent ça comment votre métier ?
En fait très bien, je suis une personne plutôt discrète dans tous les cas.

Vos parents sont au courant ?
Oui, cela a été facile de leur expliquer, le thème des sites importe peu, je m'occupe surtout de ce qui se passe derrière le site. Au final, je vois très peu de porno.

Votre femme n'est pas jalouse ?
Elle regarde plus de porno que moi, donc la réponse est non.

Comment envisagez-vous l'évolution de ce site à court et moyen terme ? En d'autres termes, quels sont vos objectifs et vos envies ?
Mon objectif à moyen terme est de rattraper les grands sites américains que les Français semblent tant aimer, avoir autant de visiteurs journaliers. Mon objectif à long terme est celui ci : trop souvent à la télé ou à la radio, j'entends Youporn par-ci, Youporn par-là. Aujourd'hui, tout le monde utilise le mot "Youporn" pour dire "site pornographique", je souhaite changer cette mauvaise habitude. Pour que le gens parlent de "Tukif", ça sera également un peu plus discret. Et surtout de maintenir le modèle participatif basé sur le don, même avec de grands volumes de visites.

Votre devise ?
À fond à fond à fond !!!

 

 

++ www.tukif.com.

 

Propos recueillis par Nina Ferrari // Visuels : Manara.