Oubliez les salons de l'emploi, les meilleures carrières ne se trouvent pas dans des salles polyvalentes. Vous aimez la quiétude des personnes décédées et vous prélasser tout l'été à l'ombre des caveaux du Père Lachaise ? D'une, ce serait peut-être pas mal d'aller "voir quelqu'un", de deux, on a un plan taf pour vous : faites comme Jacques Sirgent, le premier vampirologue au monde.  "C'est une bonne situation, vampirologue ?" vous demandez-vous. On arpente les cimetières à la recherche des signes d'existence des striges, on bouquine pour comprendre la signification de la symbolique du sang dans toutes les civilisations et on collectionne des objets aussi chouettes que les arbalète anti-vampire, les momies de chats ou la machine à écrire sur laquelle Bram Stoker aurait écrit Dracula. Si vous êtes convaincus, allez aux Lilas pour découvrir le cabinet de curiosités du sieur Sirgent, il vous donnera sûrement quelques tuyaux ou vous proposera un CDI de projet. Merci à Targo pour la découverte à 360°.