Capture d’écran 2018-07-04 à 17.17.45C'est LA bonne nouvelle pour ceux qui ont grandi dans les années 90, biberonnés aux Tortues Ninja, Street Sharks et autres Wild West C.O.W.-Boys of Moo Mesa (celui-là, j'avoue, c'est pour les connaisseurs) : les animaux mutants vont bientôt se multiplier et vivre parmi nous. En effet, un loup radioactif s'est échappé de la zone du désastre de Tchernobyl d'après l’European Journal of Wildlife Research. Grace à un collier GPS, on a découvert qu'il était désormais à plus de 300 km de là. Les scientifiques estiment qu'il pourrait transmettre ses gènes mutants à d'autres communautés de loups. Sans oublier qu'il n'est pas tout seul : il y a plus de 300 loups dans la zone d'exclusion qui y ont prospéré depuis l'absence quasi-totale d'humains. On craint donc une invasion en Europe. Chez Brain, on est plus optimistes : espérons qu'ils vont avoir une longue descendance et même se croiser avec des humains. Ça donnerait un super-héros qui a le pouvoir de se mettre en groupe et de hurler méchamment. Ah merde, ça existe déjà, ça s'appelle "les identitaires".

(source