Capture d’écran 2018-06-04 à 16.42.44Si vous êtes fans de The Americans, série sur un couple d'espions communistes sous couverture aux US essayant de conserver leur flamme malgré les petites contrariétés inhérentes à leur métier,  les travaux du chercheur Alexander Bollfrass vont vous intéresser.  Ce post-doctorant en sûreté nucléaire a découvert un manuel de la Stasi intitulé Les questions essentielles d'orientation, d'éducation et de qualification des résidents qui détaille les qualités attendues chez les couples d'agents infiltrés côté Ouest (il y en avait environ une trentaine au moment de la chute du mur de Berlin) ainsi que les conditions de surveillance de leur union. Car après avoir essayé de créer des faux couples mal assortis, les services secrets ont décidé de gagner du temps en recrutant des amoureux à la fibre patriotique. Autant vous le dire tout de suite, entre vie sexuelle épiée, interdiction d'avoir des gosses et domination masculine : RIP la romance. 

smithLes recruteurs, pour la réussite de la mission, devaient être certains de la stabilité du couple approché. Tous les sujets potentiels de dispute étaient analysés. Une période de surveillance très approfondie avait donc lieu durant laquelle les instructeurs cherchaient à collecter toutes les infos possibles sur leur vie sexuelle, tout particulièrement si les partenaires étaient "satisfaits" l'un de l'autre et s'ils avaient des désirs refoulés. Comment ? Outre des interrogatoires, les domiciles des tourtereaux étaient activement surveillés ainsi que leur courrier. Néanmoins, s'ils devaient avoir une vie sexuelle épanouie, ils ne devaient en aucun cas vouloir faire un enfant. Il est écrit dans le manuel qu'il valait mieux pour eux "renoncer au souhait naturel d'enfanter" car cela pourrait les amener à ne plus vouloir risquer leur vie pour leur pays ou à s'intégrer chez l'ennemi. Et pour finir, oubliez l'égalité des sexes, l'homme était systématiquement officier et avait le pouvoir de commandement sur sa moitié. Pratique pour passer ses tours de vaisselle. 

Sources : Slate et War On the Rocks