angriest

Quand le Grand Maître du weird, j’ai nommé M. David Lynch, s’attaque à une forme d’art, il ne peut évidemment rien faire comme tout le monde. Durant près de 10 ans, de 1983 à 1992, le jeune cinéaste publiait chaque semaine un strip dans le Los Angeles Reader et quelques autres publications alternatives américaines. Baptisé The Angriest Dog in the World ("Le chien le plus en colère du monde"), la BD avait une particularité : les dessins étaient TOUJOURS identiques : on y voyait trois cases identiques représentant le chien en question attaché à une chaîne dans le jardin d'une maison, et une quatrième case reprenant la même scène de nuit. Les seules différences ? Les bulles provenant de la maison, qui contenaient généralement des dialogues absurdes. Voici quelques unes de ces planches.2

2

3

4

5

6

 (Source)