Capture d’écran 2018-05-17 à 17.06.55

Pendant que les fougueux jeunes gens que vous êtes alternent cuites, K-Holes, montées d'acide et bad trips en tout genre, qui se soucie de la consommation de drogues de nos aînés ? Et si votre douce maman, le week-end, au lieu de regarder les rediffs de l'inspecteur Barnaby sur la TNT ou de tailler ses rosiers, menait en fait  une vie digne de Trainspotting ? Il vaudrait mieux aller vérifier fissa parce que Metro vient de découvrir une nouvelle tendance chez les londoniens de 50 ans : le "brieing". Moins healthy que le juicing et le souping, il s'agit d'inviter ses copains et copines, d'insérer de la MDMA dans du Brie et de déguster avec entrain ce plateau de fromage bien chargé.

tumblr_inline_nsyz86ArM51to6vp7_500Interviewée par le journal, une femme d'affaires, participante régulière de ce genre de petite sauterie explique : "On avait testé toutes les tendances culinaires mais il nous manquait quelque chose. Quelqu'un de notre groupe d'amis a proposé que nous prenions de la MDMA toutes ensemble pour resserrer notre amitié. J'ai appelé mon fils qui nous a dit de ne pas sniffer mais d'avaler donc on a mis la poudre dans du papier à rouler et on l'a glissé dans du Brie. Après une quarantaine de minutes, j'étais en pleine conversation profonde sur ma vie sexuelle. Depuis cette expérience, j'ai été invité à beaucoup de brieing parties". Le phénomène, aussi appelé “E’s n Cheese”, se répandrait chez les bourgeois et dans la classe moyenne anglaise. Une bien belle nouvelle pour relancer l'exportation des produits laitiers français mais restons vigilants, ne laissons pas traîner nos parents si on ne veut pas qu'ils dilapident nos futurs héritages en claquos et en dope.