vigeno

C’était quand même censé être dingue, le futur. Je ne sais pas, moi : la pop culture nous avait fait miroiter des voitures volantes, des hologrammes en veux-tu en voilà et Janet Jackson avait même prédit une french manucure qui pousse toute seule. Je pense qu'elle va être déçue d’apprendre qu’au lieu de tout ça, on a le droit au "premier talk-show en réalité virtuelle, diffusé sur la page Facebook de Télé-Loisirs, et présenté par Enora Malagré". Enora Malagré qui aura décidément revêtu bien des rôles tout au long de sa carrière : celui de chroniqueuse, d’animatrice télé et radio, d’intervieweuse ou encore de voix off. Il ne manquait donc plus qu’une corde à son arc : présentatrice 3D. Les Avatarés, un nom aux consonances très 90’s aussi inspiré que "Les Mordus de l’Actu" ou "Les Z'infomaniaques", se veut donc avant-gardiste. La 3D a depuis longtemps fait son entrée à la télé : de la pulpeuse Cléo sur Canal+ à Bill, l’extraterrestre bleu qui a accompagné Vincent Lagaf' tous les soirs pendant 6 ans. Les Avatarés arrive donc bien après la bataille, et en plus de ça, la représentation virtuelle en direct du physique d’Enora laisse à désirer. Les graphismes sont moins proches de la dernière chatroom réaliste en vogue VRChat que de Léa Passion Star de Cinéma, sorti sur Nintendo DS il y a 10 ans :
passionSur son faux plateau, Enora et ses chroniqueurs peuvent, à l’aide d’un casque de réalité virtuelle et de périphériques dédiés au motion control, retranscrire leurs faits et gestes en direct, leur permettant ainsi de réaliser des choses auxquelles un humain n’aurait jamais pensé, genre lancer un dé ou faire un dessin. "Soyez indulgents avec nous, on essaye de faire des choses nouvelles, on est les premiers à faire ça." C’est en implorant notre clémence qu’Enora démarre son émission. Il va toutefois être difficile de lui accorder au vu de sa composition :

1ère minute : Pour nous montrer que la technologie fonctionne, Enora tape un high five à son voisin. J'espère que Janet n'est pas trop déçue.

check3ème minute : L'un des chroniqueurs, François Ouisse, doit faire deviner le sujet de sa chronique à l’aide d’un dessin. Il dessine une voiture, et je pense immédiatement à la femme tuée par une voiture autonome conduite par Uber. Ah bah non : c'est pour parler de Taxi 5. Une conversation passionnante démarre alors ; elle peut se résumer par "ça va être un succès, c’est sûr !".
taxi56ème minute : On embraye sur une rubrique au nom Hanounesque ("Le gros Doss’") et au sujet de la même teneur : le retour d’Avis de Recherche, vieil objet télé des années 80 qui consiste à inviter les amis d'enfance d'une célébrité sans le lui dire. Les chroniqueurs tranchent : si autant de succès de l’époque reviennent à l’antenne, c’est parce qu’en France, on n’ose pas prendre de ris... ah, un bug fait perdre ses cheveux à Enora. Où j'en étais déjà ? Ah oui : en France, on n'ose pas prendre de risques.

doss11ème minute : Voici venue la séquence des "Trolls", c’est à dire un magnéto de deux mecs en voix-off qui commentent des images piochées dans le Zap de Cokaïn.fr. On est vraiment face à une émission qui "fait des choses nouvelles", alors "soyez indulgents".

trolls16ème minute : Question des internautes de Télé Loisirs : combien sont payés les candidats de Koh-Lanta ? Une chroniqueuse répond : "Ils sont tous payés la même chose."  Mais en ce qui concerne la somme en elle-même : "J'ai pas de vague idée, je veux pas dire de bêtises. " D’accord.

koh20ème minute : A cause d'un bug, Enora Malagré explose dans un nuage de réactions Facebook et moi, assis sur ma chaise, je me demande à quel moment précis ma vie a déraillé.

nuage

25ème minute : Eddy, le réalisateur de l'émission, change sa tête pour celle d'une personnalité mystère et les chroniqueurs doivent deviner de qui il s'agit, mais on se demande s'ils ne sont pas déjà dans la combine. Ils trouvent la réponse (Eric Dupond-Moretti) au bout de deux minutes. Nous sommes 210 personnes à assister à ça.

edm

30ème minute : Parmi les bons plans du week-end, on nous conseille d’écouter le "magnifique" album de Maître Gims et d’aller voir le dernier film avec Rayanne Bensetti. D'accord (bis).

gimsLa fin arrive et Enora nous donne rendez-vous la semaine prochaine en nous encourageant à émettre nos commentaires, sans jamais se départir de son sourire. Car oui, il faut admettre que la bonne humeur prime sur le "plateau". Tout le monde est hilare en permanence, et tant mieux pour eux, mais le commentaire d’une utilisatrice Facebook résume bien l’intérêt de la chose : " Ça doit être très sympas (sic) a faire, mais a regarder c'est incompréhensible." Télé Loisirs a vu ici l’occasion de surfer sur le phénomène de la réalité virtuelle en bidouillant une copie insipide de TPMP. On peut s’interroger sur la pertinence d’un tel concept diffusé de surcroît sur Facebook Live, à l’heure où la plate-forme, embourbée dans une crise liée à la confidentialité des données personnelles, voit une vague massive de ses utilisateurs quitter le navire.  Je n’ai aucune idée de ce dont le futur sera fait. Mais il ne ressemblera pas à une émission virtuelle qui traite largement d’un média sur le déclin diffusée via un réseau social qui n’a plus la cote.

++ Regardez le premier épisode des Avatarés sur le Facebook de Télé-Loisirs.