3245-Chatroulette-Seins-Tits

Chatroulette, qu'est-il devenu ? Vous ne vous posez sans doute plus la question depuis longtemps, mais voici la réponse : le site existe encore. Pour nos lecteurs sexagénaires qui n’auraient jamais entendu parler de la chose, sachez qu’il s’agit d’un chat vidéo qui permet de connecter aléatoirement des gens situés aux quatre coins du globe. Chatroulette était ZE place to be en 2010, puis avait rapidement périclité avant de sortir des radars. Cause du décès ? Overdose de pénis. Permettant un anonymat total, le réseau s’était retrouvé saturé d’exhib’, poussant les utilisateurs lambdas à se rediriger vers des plateformes où ils ne risquaient pas de tomber sur des images de bites et de nibards.

chatroulette

Pourtant, au fond des marécages des Internets, Chatroulette bande toujours. Cette zone interlope est aujourd’hui presque déserte, mais on y trouve tout de même quelques âmes esseulées : une poignée de néo-nazis qui propagent des messages de haine, mais surtout des types qui aiment s’astiquer le manche devant des inconnu(e)s. Megan Farokhmanesh, journaliste pour The Verge, est partie à la rencontre de ces derniers - principalement des hommes, car, comme l'un d'eux le formule avec poésie, “le ratio de saucisses par chatte est ridicule”. Dans ce papier fouillé, ils se confient sur leur misère sexuelle et s’interrogent sur la question du consentement, particulièrement épineuse dans le cas de Chatroulette : si certains des utilisateurs considèrent que les femmes qui se dirigent sur le site le font en connaissance de cause, d’autres craignent des abus.

Entre Far West du ouèb et Paradis pour exhibitionnistes, le chat permet néanmoins quelques rencontres parfaitement normales. “Bonne chance pour ton article, et ne perds pas espoir à cause de quelques branleurs”, lâche un jeune de dix-neuf ans à Farokhmanesh, peu de temps après lui avoir demandé des photos d’elle à poil. “J’ai eu des conversations mémorables ici, avec des personnes d’un peu partout dans le monde. C’est agréable de voir qu’on est tous des êtres humains et que nous ne sommes pas si différents les uns des autres.

++ Bonus : replongez-vous dans notre long reportage de 2011 sur Chatroulette.