Frank_WelkerCartoon

Quel est le point commun entre Scooby-Doo, les Tortues Ninja et les Gremlins ? Réponse : leurs voix ont toutes été créées par Frank Welker, le bruiteur le plus atypique du ciné et de la télé US. Une carrière où se croisent Elvis, croquettes pour chien et Hayao Miyazaki. Forcément culte. 


Ne vous fiez pas aux apparences. Ce petit bonhomme arborant fièrement chemise hawaïenne et pornstache tout en criant dans une poubelle n’est pas un sosie de Tom Selleck qui renarde sa dernière cuite dans du mobilier urbain. Il s’agit de Frank Welker en pleine session d’enregistrement de rugissements pour Le Roi Lion. A 71 ans et 50 ans de carrière derrière lui, l’acteur est devenu LE spécialiste de la création de bruitages, de voix d’animaux et autres bêtes curieuses. Avec plus de 80 personnages, il a incarné ce qui se fait de mieux dans le zoo de la pop culture : Scooby-Doo, Pepe le Putois, Garfield, les Chipmunks, les Gremlins, les Tortues Ninja, Porco Rosso, les chiens et chats de la famille Simpson ou Nibbler de Futurama.

Welker

Le destin de Frank Welker a toujours été lié au règne animal. A 20 ans, tout juste diplomé en arts de la scène à l’Université de Santa Monica, il se fait remarquer sur les planches où il joue le lion peureux du Magicien d’Oz. En attendant de trouver son premier rôle, il est embauché pour le doublage d’une pub pour les croquettes Friskies. Grâce à la petite amie du producteur, il apprend que Hanna Barbera cherche des voix. En 1969, il obtient le rôle de Fred dans Scooby Doo et participe aux sessions d'enregistrement pour la famille Pierrafeu.

C’est le début d’une carrière fulgurante comme « voice actor ». Même s’il enchaîne des petits rôles aux côté d’Elvis et Kurt Russell à la fin des années 60, il comprend que c’est là que se trouve son avenir. Dans les années 80, il multiplie les projets populaires comme Chérie, j’ai rétréci les gossesQui veut la peau de Roger Rabbit ?,  Gremlins et fait les cris du singe dans le premier Indiana Jones… Il devient incontournable et s’acoquine avec la firme Disney. Il est crédité notamment dans La Petite Sirène, Aladdin (où il prête son organe au singe Abu), Pocahontas ou Bernard et Bianca. Il collabore également avec le studio Ghibli d'Hayao Miyazaki sur Nausicaä, Mon voisin Totoro et Porco Rosso.

Depuis, Welker est une institution. En 2010, il est l’acteur dont les films ont le plus rapporté au box-office US devant Samuel L. Jackson. Aujourd’hui, sa participation à plus de 110 films fait de lui le troisième acteur le plus rentable d’Hollywood avec 15,5 milliards de dollars en cumulé, soit plus que le PIB annuel du Mozambique. L’année dernière, il recevait enfin un Emmy pour l’ensemble de sa carrière. Une reconnaissance méritée pour celui qui a su survivre à la jungle des studios américains avec modestie.