mix1Toi le digital native, sache qu'avant Itunes, Youtube, Deezer ou SoundCloud, l'être humain écoutait déjà de la musique. Et même que, comme toi, il lui arrivait de la voler. Parce qu'ils n'avaient pas les moyens d'acheter tous les albums en vinyles, les jeunes d'antan utilisaient la K7, abréviation de cassette audio, parfois aussi appelée par les noobs d'alors la musicassette, sur lesquels ils pouvaient recopier des albums entiers dans le salon de leur meilleur pote plus riche ou bien simplement un enchaînement de morceaux divers qu'on appelait alors mixtape (objet alors très en vogue pour séduire une conquête de lycée). Une fois l'enregistrement terminé, les plus créatifs de ces jeunes se munissaient alors de leurs feutres et autres stylos bic quatre couleurs (les ancètres de Photoshop) pour créer tout un artwork et ainsi personnaliser ces K7. N’ayant rien à envier aux grands archéologues, un internaute a déterré les traces de cette civilisation ancienne pour la révéler au grand jour sur Pinterest. Un concentré de musique, d'art DIY et de style.

mix2mix3cassette-tapes-six